Lancia Flaminia GT Cabriolet

FRENCH VERSION

Notre Lancia Flaminia de 1964 est l’un des 180 cabriolets de Flaminia GT3C 2.8 litres construits.

Ainsi, les versions coupé et cabriolet de la Lancia Flaminia furent construites en relativement petite quantité et les exemplaires survivants en bon état sont donc très rares.

La berline Lancia Flaminia, dessinée par Pininfarina, fit ses débuts au Salon de Turin en 1956. Conçue par la nouvelle recrue Antonio Fessia et destinée à succéder à l’Aurelia, la Flaminia en reprenait l’architecture, mais la construction monocoque était différente et la traditionnelle suspension avant indépendante « télescopique », utilisée depuis 1922 sur tous les modèles, laissait place à une double triangulation avec ressorts hélicoïdaux, plus modernes. Les autres éléments repris de l’Aurelia étaient le moteur V6 ouvert à 60° à soupapes en tête et l’essieu arrière transaxale De Dion (avec freins inboard), même si le premier avait été copieusement retravaillé par Fessia pour le transformer en un moteur plus robuste que celui dessiné par son prédécesseur Vittorio Jano.

Le coupé Lancia Flaminia sur empattement court avait été présenté en 1958, suivi des coupés GT et GTL (2+2) et du cabriolet dus à Touring. Ces trois derniers partageaient un empattement encore plus court (2,51m) avec les modèles Sport et Super Sport qui recevaient tous des freins à disque et un moteur plus puissant. Le V6 de 2 458 cm3 développait 119 ch dans les Flaminia, à partir de 1961, et sa puissance fut encore augmentée à l’arrivée des versions 2 775 cm3 en 1963.

La nôtre fut livrée en France à son premier en propriétaire qui l’a conservé jusqu’en 2002 tout en faisant réalisé un entretien particulièrement méticuleux.

En 2004, la Lancia a été vendue en Allemagne où elle a fait partie d’une importante collection privée appartenant à une famille aristocratique bien connue.

En 2005, elle a été en partie démontée, entièrement révisée et repeinte dans les règles de l’art.

Tout au long de sa carrière, cette voiture a bénéficié de toute l’attention de ses propriétaires et est présentée avec un dossier complet de factures.

En excellent état général, notre Lancia se conduit décapotée avec énormément de plaisir et de facilité.

Il faut aussi rappeler que les pièces détachées pour ces Lancia classiques sont excellentes, ce qui permettra de la maintenir dans un état exceptionnel et d’en profiter pleinement.

 

ENGLISH VERSION

Our Lancia Flaminia from 1964 is one of 180 Cabriolets of Flaminia GT3C 2.8 liters built.

Thus, the coupe and cabriolet versions of the Lancia Flaminia were built in relatively small quantities and surviving specimens in good condition are therefore very rare.

The Lancia Flaminia, designed by Pininfarina, made its debut at the Salon of Turin in 1956. Designed by the new recruit Antonio Fessia and destined to succeed the Aurelia, the Flaminia took over the architecture, but the monocoque construction was different and the traditional independent front suspension « telescopic », used since 1922 on all models, gave way to a double wishbone with coil springs, more modern. The other elements taken from the Aurelia were the V6 engine open 60 ° overhead valves and the transaxal rear axle De Dion (with inboard brakes), even if the first had been copiously reworked by Fessia to turn it into an engine more robust than the one designed by his predecessor Vittorio Jano.

The short-wheelbase Lancia Flaminia coupe was introduced in 1958, followed by GT and GTL (2 + 2) Coupes and Touring Convertible Coupes. The latter three shared an even shorter wheelbase (2.51m) with the Sport and Super Sport models that all received disc brakes and a more powerful engine. The 2,458cc V6 developed 119hp in the Flaminia from 1961, and its power was further increased when the 2,775cc versions were introduced in 1963.

Ours was delivered in France to its first owner who kept it until 2002 while performing a particularly meticulous interview.

In 2004, the Lancia was sold in Germany where it was part of a large private collection belonging to a well-known aristocratic family.

In 2005, it was partly dismantled, completely revised and repainted in the state of the art.

Throughout his career, this car has received all the attention of its owners and is presented with a complete file of invoices.

In excellent general condition, our Lancia behaves decapotée with a lot of pleasure and ease.

It should also be remembered that the spare parts for these classic Lancia are excellent, which will keep it in exceptional condition and enjoy it to the full.

— L'avis de l'expert

Contactez nous pour avoir plus d'informations à propos de ce véhicule